Vous êtes ici : Accueil > Conseils & Astuces > Organiser une action > Organiser et animer un évènement sportif >

Législation de votre buvette pour vos évènements sportifs

Étrangement, le monde du sport est étroitement lié à un domaine très différent : celui de la buvette. Lieu de rendez-vous incontournable des clubs sportifs, notamment des sports collectifs, elle permet de se rassembler lors d’un évènement ou pour une troisième mi-temps. Mais il existe des contraintes que les associations doivent connaître.

après-match la buvette

arbitre qui sifflePas d’alcool fort pour les sportifs

Les clubs sportifs bénéficient d’un « passe-droit » en étant autoriser à proposer de l’alcool. Mais sous certaines conditions !
Ils ne peuvent vendre que des boissons de catégories 1 à 3.
Catégorie 1 : Boissons sans alcool
Catégorie 3 : Boissons fermentées non distillées et vins doux naturels (vin, cidre, bières…)
Il est donc interdit de vendre du Rhum, de l’eau de vie, des alcools distillés ou toutes autres boissons alcoolisées de catégories 4 et 5.

Vigilance avec les mineurs

Un enfant ou un jeune peut fréquenter à partir de 13 ans les bars et les buvettes sans alcool sans être accompagné d’un majeur ayant autorité sur lui. Il peut aller seul au bar et à la buvette avec alcool à partir de 16 ans.
La fourniture de boissons alcooliques aux enfants et aux jeunes de moins de 18 ans, même accompagnés est interdite.

La restauration n’échappe pas aux règles

Les règles sont strictes, et vos plats peuvent être contrôlés. Mieux vaut, donc, ne pas faire n’importe quoi.

Les conditions d’hygiènes sont primordiales. Séparez le sale du propre. Travaillez avec des ustensiles propres.

Le chaud et le froid doivent aussi être séparés. Soyez vigilants au respect de la chaîne de froid.

La législation sur les ouvertures

Les clubs sportifs, à condition d’avoir un agrément ministériel, bénéficient d’autorisations particulières pour les bars et buvettes temporaires proposant de l’alcool. Cependant, ils doivent respecter certaines règles.

Les buvettes temporaires proposant de l’alcool ne peuvent pas durer plus de 48h. Impossible donc de tenir la buvette pendant toute une semaine. Il faut impérativement effectuer une demande à la mairie, et en obtenir l’accord. Ces demandes peuvent être groupées si vous avez plusieurs dates d’ouvertures prévues.
Le nombre d’autorisations est de 10 par an, pour les associations sportives. Mieux vaut donc définir dès le début de la saison quand vous souhaiterez en mettre en place. Cela évitera de se retrouver à court d’autorisations lors de la fête de fin de saison.

Si la buvette temporaire est réservée aux adhérents (pot associatif, 3è mi-temps, réception-buffet, etc.), il n’y a pas de démarche particulière à faire, ni de réglementation spécifique à suivre.

Il faut donc être vigilant sur la législation de vos buvettes. De toute façon, la consommation d’alcool est mauvaise pour le sport, donc n’en abusez pas.

N’oubliez pas que, même si rien n’est obligatoire, il serait bon de prendre soin de la nature ! Privilégiez les gobelets réutilisables en plastique, que vous pourrez réutiliser lors de vos prochains évènement. En plus, ils sont faciles à personnaliser !


Source : https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/F24345

Associations sportives